Plus de 21 jours plus tard… Je n’ai pas tenu le coup!

//Plus de 21 jours plus tard… Je n’ai pas tenu le coup!

Plus de 21 jours plus tard… Je n’ai pas tenu le coup!

En référence à mon dernier article de blog de la fin juillet 2017; S’aimer? Oui, oui… mais comment?  Je vous reviens plus de 21 jours plus tard pour vous faire part de mon expérimentation de l’engagement que j’avais pris pour progresser vers un amour bienveillant face à moi-même. Cet engagement faisait partie des conseils émis dans l’article de référence déposé sur mon blog, et rédigé par SpiriVie(SpiriVie.com). Ce conseil, et par le fait même cet engagement,  consistait à me regarder dans le miroir tous les matins durant 21 jours et me dire: « Je m’aime et je m’accepte tel que je suis ».   Pourquoi 21 jours? Parce qu’on dit que ça prend 21 jours pour développer une nouvelle habitude, attitude ou croyance.

J’ai débuté avec une intention véritable. J’étais curieuse de voir l’effet de cet exercice sur moi. Me considérant comme une personne  ayant une estime personnelle relativement solide et une confiance manifeste, j’ai pensé que ce type d’activité se ferait sans trop de conséquences et d’effets. Mmm… petit manque d’humilité de ma part peut-être…

En tentant vraiment de faire l’exercice de façon sérieuse et bien sentie, dès le premier jour, j’ai été ébranlée. Le fait de me regarder droit dans les yeux et de parler à haute voix :  « Je m’aime et je m’accepte tel que je suis » a eu un effet direct sur mes émotions.  Je n’ai pu retenir les pensées qui émergeaient et les sensations qui se manifestaient dans mon corps. Curieusement, ce n’est pas un trait de personnalité ou une difficulté de l’ordre du mental qui s’est manifesté mais, l’image d’une partie de mon corps que j’ai de la difficulté à accepter. Une partie que je trouve laide. Évidemment, cela a fait monter de la tristesse en moi. Une tristesse non seulement à l’idée d’avoir cette partie de mon corps que je n’aime pas, mais surtout due au fait que je me voyais comme étant malveillante envers moi-même alors que cette partie de moi, particulièrement cette partie de mon corps, a grandement besoin de ma bienveillance. Je me suis vue étant agressive et dure envers cette portion de mon être qui ne demande qu’à être aimée. J’ai été remuée. Vraiment!

J’ai fait l’exercice quelques jours de plus. Et, pour toutes sortes de raisons extérieures, j’ai cessé. Aujourd’hui, après plus de 21 jours; je sais que je ne me suis pas arrêtée uniquement pour des raisons pratiques. Il y a bien sûr certaines raisons intérieures; raisons qui m’appartiennent. Je n’ai pas tenu mon engagement. Par contre, l’expérimentation m’a fait vivre toute une rencontre avec moi-même.

WOW!  Ce qui m’apparait important de retenir ici est que toutes nouvelles expériences, même celles qui semblent banales, valent la peine d’être faites. Ces nouvelles expériences aussi minimes soient-elles nous font toujours grandir… Et souvent, nous surprennent.  Il peut être facile, en pensée,  de s’imaginer faire une nouvelle expérience  comme celle-ci mais, le défi est dans l’action.  Rien de mieux que de passer à l’action pour  réaliser que même un petit geste ordinaire peut  vraiment nous permettre de progresser. Pour moi, cette expérience m’a permis d’approfondir ma connaissance de moi.  J’ai tenu  cet engagement que j’avais pris envers moi-même moins d’une semaine. Disons que je ne mérite pas une note A+ pour cet aspect de l’expérience. Par contre, passer à l’action a suffi pour me faire prendre conscience que je suis la mieux placée pour  m’offrir douceur, tolérance, accueil et acceptation envers cette partie de moi qui a besoin d’amour!  Cette expérience a agi sur les dimensions mentale, émotionnelle, corporelle et spirituelle de mon être. Et cela me permet de développer davantage une relation profondément bienveillante envers moi-même aujourd’hui. Et pour cela, je me donne la note A+.

Par |2017-09-09T01:45:04+00:00septembre 9th, 2017|Categories: Uncategorized|2 Comments

À propos de l’auteur:

... Vous accompagne naturellement! Soutien personnalisé empreint d'accueil chaleureux et d'écoute réelle. Utilisation d'outils simples, créatifs et puissants. ’’ Un soutien favorisant l’énergie et l’équilibre.’’ Formations, Ateliers, Séminaires avec une pédagogie vivante et participative. Thèmes des formations : Accompagnement - Outils de coaching - Communication interpersonnelle - Transition/Changement/Résistances au changement - Créativité - Formation sur mesure

2 Comments

  1. Patricia Royer 09/09/2017 à 10:33 ␣- Répondre

    D’abord Denise, Félicitations! Vous savez toucher en moi,cette partie que j’évite de sentir. Je vous trouve très courageuse, car l’acceptation s’avère une étape difficile. Je connais mes failles, mais loin de les accepter. Vous me donnez l’espoir de réaliser, un jour, par l’acceptation de mon moi émotif en guerre avec mon moi-je et par le fait même trouver cette paix si longuement désirée. Vous le dites bien, s’aimer, mais comment? Le mental s’impose et s’installe et me fait dévier de la route que j’aimerais suivre. J’ai un coeur de gélatine qui n’est pas assez solide. De ce fait, j’ai tendance à faire de la procrastination.
    Je vous encourage dans vos défis et projets. Admettre que vous n’avez pas tenu le coup, m’indique que je ne suis pas seule avec ce dilemme qui me ronge.Le grand bien et l’encouragement me consolent et m’incite à persévérer. J’ai peur de l’avenir. Vos parles m’apaisent. Je vous dit MERCI

    • Denise 09/09/2017 à 3:27 ␣- Répondre

      MERCI grandement pour votre commentaire généreux Patricia. Continuez de tenter de petites actions, aussi petites soient-elles pour avancer sur le chemin de l’acceptation de soi. Être humain c’est être imparfait et vulnérable… Accepter cela invite la paix intérieure! Chaleureusement . Denise

Laisser un commentaire